Aller au contenu principal

Publié le 8 mai 2024

Blog

Articles de blog

  • Image symbole blog pour divers :  Illustration d'un poste de travail sécurisé avec des applications ouvertes.

    24 avril 2024

    Le canton de Lucerne lance my.lu.ch avec AGOV

    Le nouveau canal de communication supplémentaire my.lu.ch est dès à présent disponible pour la population et les entreprises. → Communiqué de presse (allemand)

  • Image pour le blog représentant les autorités : carte de la Suisse avec le Palais fédéral et une série de documents des autorités.

    8 février 2024

    Test d’accessibilité d’AGOV avec la Fédération suisse des aveugles et malvoyants

    AGOV est accessible aux personnes aveugles et malvoyantes. Sur l’initiative de la Chancellerie fédérale suisse, AGOV a fait l’objet d’un test auprès de deux personnes mandatées par la Fédération suisse des aveugles et malvoyants, l’une aveugle et l’autre malvoyante. Elles sont toutes deux parvenues à utiliser le service sans encombre : le lecteur d’écran et l’afficheur braille ont correctement restitué les contenus d’AGOV. Comme son utilisation a été optimisée pour convenir aux systèmes d’exploitation Android et iOS, l’accessibilité de l’application AGOV access est elle aussi garantie. La personne aveugle a toutefois jugé l’utilisation d’une clé de sécurité physique (clé USB FIDO) plus pratique que ladite application. En effet, celle-ci implique de scanner le code QR qui s’affiche à l’écran, ce qui est compliqué dans ce cas de figure (par ailleurs, de nombreux utilisateurs aveugles ne disposent pas d’écran ou ne l’allument pas s’ils en possèdent un). Un message concernant ces fonctionnalités, lu en priorité par les lecteurs d’écran, apparaît désormais dans AGOV.

  • Image pour le blog représentant des éléments divers : illustration d’un smartphone, bulles de discussion, roue de processus.

    11 janvier 2024

    Mise en service, dans des cantons pilotes, de l’identifiant AGOV pour les autorités suisses

    Le service d’authentification des autorités suisses (AGOV) est en service depuis aujourd’hui dans deux cantons pilotes. Ce système uniformisé permet de simplifier l’échange électronique de données entre la Confédération, les cantons et les communes. Par exemple, les cantons de Zurich et d’Appenzell Rhodes-Extérieures peuvent désormais recourir à AGOV pour accéder de manière simple et rapide aux déclarations d’impôts électroniques. L’identité électronique reconnue par l’État (e-ID) est elle aussi reliée à ce service, qui s’inscrit dans l’agenda de l’Administration numérique suisse (ANS).https://www.bj.admin.ch/bj/fr/home/aktuell/mm.msg-id-99665.html

  • Image pour le blog représentant des infrastructures des autorités : bâtiments administratifs, centres de données, mobilier conçu pour des équipements électroniques.

    3 janvier 2024

    Contrôles de sécurité sur l’environnement de production AGOV

    Des tests d’intrusion et des programmes de primes aux bogues permettent d’identifier les éventuelles failles de sécurité du service AGOV. La procédure d’authentification doit pouvoir garantir une sécurité maximale à tous les niveaux : celui du logiciel AGOV, celui de la plateforme d’exploitation (y c. les bases de données) et celui de la connexion réseau. C’est pourquoi l’ensemble du service doit faire l’objet de tests, de préférence sur le système de production réel. La Chancellerie fédérale suisse a chargé l’Office fédéral de l’armement (armasuisse) de réaliser un test d’intrusion. Dans ce cadre, les spécialistes mandatés, qui disposent d’informations détaillées sur le système et même de son code source, tentent d’effectuer des transactions prohibées sur AGOV. En parallèle, un programme de primes aux bogues est en cours de réalisation avec le soutien de l’Office fédéral de la cybersécurité. À cette occasion, des pirates éthiques sans connaissances particulières du système simulent des attaques.

  • Image pour le blog représentant la sécurité, les tests et la démonstration de faisabilité : écran avec fenêtre de connexion, chiffrement.

    17 août 2023

    AGOV : démonstration de faisabilité (proof of concept)

    Un prototype d’AGOV semi-fonctionnel est mis à la disposition du grand public afin de tester son acceptation par les futurs utilisateurs. La validation d’un produit numérique par les parties prenantes, et surtout par les utilisateurs finaux, est décisive pour en garantir le succès. La fiabilité, l’accessibilité et l’esthétique du produit sont autant de qualités qui peuvent mener à un degré élevé d’acceptation. Tous les éléments constitutifs d’AGOV ont fait l’objet d’un développement conforme aux avancées actuelles de la technique. Avant sa présentation au grand public, le prototype semi-fonctionnel a été testé auprès d’un petit groupe hétérogène de sujets et les résultats se sont révélés positifs. Il est désormais à la disposition des cantons et d’autres personnes et organes intéressés, afin de leur permettre de l’évaluer à leur tour. L’équipe AGOV réceptionne les demandes et s’efforcera de les mettre en œuvre avant le lancement prévu en janvier 2024. Le prototype est dit « semi-fonctionnel », car les procédures de vérification d’identité du service de la Poste suisse (« Lettre avec vérification de l’identité ») et du service d’identification par vidéo sont seulement simulées, ce qui facilite considérablement la réalisation de tests répétés. Le prototype est en outre relié à une application test, de sorte qu’une connexion cible est disponible et que les autorités suisses peuvent raccorder leurs systèmes tests cibles au prototype. Le 17 août 2023, il sera présenté aux autorités suisses par l’Administration numérique suisse (ANS) à la Maison des cantons. Une participation à l’événement à distance, par Microsoft Teams, sera également possible.